La préservation de la santé et la respiration

L’important est de comprendre, en premier lieu, que le corps humain n’a pas été conçu pour tomber malade, il a au contraire été conçu pour s’auto-guérir en permanence. Il existe trois facteurs fondamentaux pour le bon fonctionnement de notre corps et c’est d’eux que dépend notre espérance de vie.

La respiration et le bien-être

1/ La pensée.
Si votre mental et vos émotions ne sont pas gérés correctement (voir sujets n°1, 2, 3 et 4 pour apprendre à gérer vos émotions) vous allez déclencher à long terme de graves maladies, telles que le cancer ou la dépression nerveuse, qui vont automatiquement amoindrir votre espérance de vie.

2/ La nutrition.
Si vous arrêtez de manger et de boire, la mort est inéluctable au bout de 8 à 10 jours. Ce qui n’a rien de surprenant. Mais vous devez savoir que si vous ne vous alimentez pas de façon équilibrée, vous réduisez, moins rapidement, certes, mais tout aussi implacablement, votre espérance de vie.

3/ La respiration.
Si vous arrêtez de respirer, votre espérance de vie est de 3 à 4 minutes. C’est dire l’importance de la respiration pour notre organisme.

J’aborderai donc aujourd’hui le thème de la respiration, car bien respirer est essentiel pour le bon fonctionnement du système d’auto-guérison de notre corps. Si vous adoptez la méthode de respiration que je vais vous décrire, vous gagnerez en énergie, vous rechargerez votre batterie des reins (votre réserve d’énergie localisée dans les reins, notion évidente pour la médecine chinoise mais encore peu connue en France) et vous permettrez à votre système immunitaire de s’accroître.

Entre le premier inspir de votre naissance et le dernier expir juste avant de mourir, vous allez respirer entre 14000 et 17000 fois par 24 heures. Et, lorsque votre respiration est normale, vous échangez à peu près 500 cm3 d’air en respiration inconsciente. Seulement, il est rare que vous respiriez normalement. Si votre attention est retenue par quelque chose, la télévision, l’ordinateur ou tout autre appareil ou activité susceptible de vous absorber, si vous êtes mal assis, avachi dans votre canapé, vous n’échangez alors plus que 300 cm3 d’air, toujours en respiration inconsciente. Nous ne parlons plus alors de vie mais de survie. Vous avez perdu toutes vos capacités d’adaptation, votre système immunitaire est diminué, vos énergies sont bloquées et dès qu’un événement vient vous toucher profondément, vous tombez malade.

Vous devez comprendre la respiration.

Vous devez apprendre à respirer avec votre diaphragme, qui est le muscle principal de la respiration, alors qu’aujourd’hui vous respirez vraisemblablement avec vos muscles intercostaux, qui sont les muscles secondaires de la respiration et qui, pourtant, sont les seuls que vous utilisez.

Si vous respiriez correctement, vous sentiriez votre diaphragme monter de 10 à 15 cm. Or, en respirant avec vos muscles secondaires, votre diaphragme reste bloqué et vous emmagasinez une grande partie de votre sang et de votre énergie au niveau de vos organes vitaux, ce qui entraîne un dysfonctionnement du foie, de la rate, de l’estomac, du pancréas, du cœur, de la vésicule biliaire et des poumons.

C’est pour cela qu’il est indispensable d’apprendre la respiration consciente.

Ce qui est expliqué ci-dessous est vraiment très simple mais il va vous falloir plusieurs mois de pratique avant que cela ne devienne naturel. Pourtant, c’est une façon de respirer que vous connaissez car c’est celle que vous pouvez observer chez les nourrissons. Avez-vous remarqué comme leur ventre se soulève ? C’est de cette manière que vous respiriez quand vous étiez enfant, jusqu’à ce que vous vous conditionniez autrement à cause de vêtements trop étriqués, de ceintures trop serrées, de mauvaises positions assises etc.

Il est grand temps pour votre santé de reprendre de bonnes habitudes !

Prenez une bouffée d’air dans vos poumons, sans pour autant laisser s’écarter votre cage thoracique. Vos poumons vont alors pousser sur votre diaphragme qui va descendre pousser à son tour sur vos organes, ce qui va faire gonfler votre ventre. A l’expir, vous allez rentrer votre ventre, ce qui va faire remonter le diaphragme vers le haut. Celui-ci va appuyer sur vos poumons qui vont automatiquement se vider. Essayez de maintenir votre souffle le plus longtemps possible. Au début vous tiendrez 10 à 15 secondes, puis de plus en plus, jusqu’à une minute. C’est cela, la respiration consciente et elle vous permettra d’échanger entre 3000 et 7000 cm3 d’air, bien plus d’oxygène qu’il ne vous en faut sur l’instant. Ce surplus d’oxygène ira directement recharger en énergie votre batterie des reins, augmentera vos défenses immunitaires et accroîtra votre système d’auto-guérison.

Pour que cela soit efficace, il faut respirer en pleine conscience 280 à 300 fois par jour. Vous pouvez pratiquer ces respirations d’affilée ou effectuer plusieurs séries dans la journée. Si vous respirez couché, vous inspirerez par le nez et expirerez par la bouche. En revanche si vous respirez debout ou assis, l’inspiration et l’expiration s’opèreront par le nez.

Vous allez sans doute me dire : comment prendre le temps de respirer en pleine conscience autant de fois dans la journée ?

Cela n’a rien de difficile, quel que soit votre emploi du temps, si vous suivez mes conseils.

Dès le réveil, lorsque vous êtes encore couché, prenez l’habitude de respirer 20 fois en pleine conscience. Idem le soir au coucher. Puis apprenez à utiliser vos temps morts pour respirer. Faites-le pendant que votre ordinateur se met en marche, dans les embouteillages, devant les publicités, en attendant le métro… Plutôt que de vous laisser submerger par votre mental, pratiquez la respiration consciente. Grâce à tous ces moments, à la fin de votre journée, vous aurez réalisé vos 300 respirations et votre santé se trouvera à son maximum !

Alors, bonne pratique !

Pascale Montagnac

Que recherchez-vous ?

Posez vos questions aujourd'hui !

Voyance par sms - Ca marche !

Contact voyance c'est aussi:

La voyance selon Contact voyance !

Une voyance de qualit pour vous !

Ils soutiennent Contact voyance: Horoscope du jour