La Spiritualité

Si l’on en croit les médias, notre monde n’a jamais été aussi matérialiste qu’à l’heure actuelle. Pourtant il n’a jamais été autant question de spiritualité. Que signifie donc exactement ce mot ? La spiritualité est la prééminence de l’esprit sur la matière, sur notre corps ou sur les préoccupations terre à terre qui encombrent nos vies.

Elle a eu comme premier objectif de nous élever au-dessus du monde matériel pour nous faire communiquer avec le divin, quel que soit son nom, et de nier le caractère définitif de la mort. C’est à ce titre que, pendant plusieurs siècles, elle fut considérée comme l’apanage des religions. En effet, aussi bien le Judaïsme, le Christianisme l’Islam, les religions orientales comme le Bouddhisme ou les croyances ancestrales comme le Chamanisme, toutes ont toujours considéré que l’Homme n’est pas fait que de chair et de sang et qu’il existe une dimension supérieure à laquelle seul l’esprit peut accéder.

Par la suite, les religions furent contestées à la fois par les philosophes et par certains pouvoirs politiques qui voyaient en elles des rivales. La notion même de divinité fut remise en cause. Sans doute est-ce pour cela que notre société est stigmatisée comme bassement matérielle. Pourtant il n’en est rien.

La spiritualité existe toujours parce qu’elle est inhérente à la nature humaine. La preuve en est que, faute de continuer à se fier à leur religion traditionnelle, bon nombre d’entre nous se sont tournés vers celles des autres continents ou même vers des sectes plus ou moins dangereuses.

Spiritualité source de bonheur

Le lien entre la spiritualité et la religion

Mais la spiritualité n’est pas forcément en lien avec Dieu et elle n’a pas besoin d’être encadrée par des dogmes ou des gourous. Elle peut tout à fait exister à titre individuel et profane, ses aspirations seront seulement un peu différentes. C’est cette découverte qui est à l’origine du mouvement New-Age qui réunit depuis quelques décennies sous une même bannière des pratiques et des croyances un peu hétéroclites mais qui ont toutes pour ambition de créer, grâce aux ressources de notre esprit, une harmonie parfaite entre nous et… et quoi ? et qui ? Là commence le grand espoir de la spiritualité. Car l’harmonie peut-être interne, mettre en accord nos exigences physiques, nos sentiments et notre moi profond, ce qui l’assimile à la sérénité. Elle peut exister au regard des autres et être une manifestation des principes universels d’amour et de justice. Elle peut concerner les forces de la nature, ce qui renvoie à la fois au chamanisme et à l’écologie et prouve que science et spiritualité ne sont pas incompatibles. Elle s’adresse aussi aux entités qui ne sont pas visibles mais n’en existent pas moins, comme les âmes de nos défunts. C’est ainsi qu’elle rejoint les phénomènes de voyance et de médiumnité.

Le premier point commun de toutes ces acceptions de la spiritualité est qu’elle ne naît pas toute seule, dans le chaos de nos soucis quotidiens. Quelle que soit l’époque et quel que soit le pays, elle ne peut s’épanouir que dans le calme et grâce à la méditation, au dialogue et, le cas échéant, grâce à des pratiques physiques comme le yoga.

Le second point commun est que la spiritualité déborde largement les aspects pragmatiques de nos vies. Elle est à la fois l’exaltation d’un potentiel propre à chacun d’entre nous et une recherche. Celle de l’absolu. Pour beaucoup, être « spirituel » consiste à plaisanter, à pratiquer l’ironie ou, plus gentiment, à collectionner les jeux de mots.

Mais il serait dommage de réduire notre « esprit » à ces jeux intellectuels. Car il ne s’agit pas de briller en société, il s’agit de notre bonheur, dans ce monde ou au-delà.

Christine Verdier

Que recherchez-vous ?

Posez vos questions aujourd'hui !

Voyance par sms - Ca marche !

Contact voyance c'est aussi:

La voyance selon Contact voyance !

Une voyance de qualit pour vous !

Ils soutiennent Contact voyance: Horoscope du jour