Le Bouddhisme

Considéré par les uns comme une philosophie et par d’autres comme une religion, le bouddhisme est l’un des courants spirituels les plus anciens de l’humanité et il figure parmi ceux qui réunissent à l’heure actuelle le plus d’adeptes (entre 230 et 500 millions, selon que l’on regroupe ou non ses différentes écoles). Il fut fondé au Vème siècle av J.C par Siddhartha Gautama, surnommé Shakyamuni (le sage des Sakya), plus connu sous l’appellation de « Bouddha ».

Le Bouddhisme

Pourtant Bouddha n’était ni son nom, ni un second surnom. Ce mot, que l’on pourrait traduire par « l’Eveillé », désigne les personnes qui ont atteint la sagesse suprême, l’Illumination, c'est-à-dire le Nirvana. Siddhartha Gautama est en fait le plus célèbre des Bouddhas. Il naquit à Kapilavastu, au Népal, au sein d’une famille royale, mais alors que certains détails de sa vie sont connus, les dates de sa naissance et de sa mort sont toujours controversées. Elles se situent vraisemblablement entre le VIème et le Vème siècle av J.C, et il semblerait qu’il ait vécu jusqu’à 80 ans. De nombreux miracles lui ont été attribués, ainsi que des apparitions divines, mais son enseignement ne fut réellement formalisé par écrit et transmis aux non-initiés qu’environ 300 ans après sa mort, grâce à l’empereur Ashoka.

Mais qu’était donc cet enseignement, qui a traversé les millénaires ? Celui de la recherche du bien-être et du bonheur pour tous les êtres humains, celui de la compassion pour toutes les formes de vie. Le Bouddhisme est un ensemble de pratiques méditatives, de règles d’éthique, de théories philosophiques, psychologiques, cosmogoniques (relatives à l’origine du monde) et cosmologiques (relatives aux lois qui le régissent). Son but ultime est d’échapper au cycle des renaissances (Samsara), c'est-à-dire accéder au Nirvana, en suivant la voie Médiane, celle qui évite les deux extrêmes que sont d’une part la recherche du bonheur par la satisfaction des sens et d’autre part la mortification.

Le Bouddhisme considère que l’Existence a trois caractéristiques :

C’est de cette insatisfaction que naît la souffrance, aggravée par les trois poisons que sont l’avidité, la colère et l’ignorance (ou l’indifférence), auxquels certains ajoutent la jalousie et l’orgueil. Le sage, contrairement à la plupart des hommes qui se laissent aveugler par des illusions, s’astreint donc à découvrir la vérité de la souffrance, de son origine, de sa cessation et du chemin qui permet d’y parvenir. Conscient que les actions du corps, de la parole et de l’esprit peuvent être salutaires (kusala) ou nuisibles (akusala) et que chacun en est responsable, il doit respecter cinq préceptes :

A contrario, il doit pratiquer la bienveillance universelle, la compassion devant la souffrance de son prochain, la joie devant sa réussite et, d’une manière générale, l’équanimité devant toutes les circonstances de la vie. C’est en suivant cette ligne de conduite que son karma pourra être modifié, que ses actions d’une vie cesseront d’avoir une incidence sur une vie ultérieure et qu’il trouvera la Paix. Le célèbre Nirvana, que l’imagerie populaire assimile au Paradis, n’est autre que cela : la cessation du cycle des renaissances et la fin de la souffrance. Bienheureux celui qui l’atteint ! Mais cette récompense ultime n’est pas le seul bienfait du Bouddhisme. Tout aussi important est le message de non-violence qu’il véhicule, et qui l’a rendu célèbre en Occident. Ce souci de l’autre et ce refus de l’agressivité nous sont en effet indispensables dans le chaos du monde.

Que recherchez-vous ?

Posez vos questions aujourd'hui !

Voyance par sms - Ca marche !

Contact voyance c'est aussi:

La voyance selon Contact voyance !

Une voyance de qualit pour vous !

Ils soutiennent Contact voyance: Horoscope du jour