La prophétie de Nostradamus

C’est avec un immense respect que Contact-Voyance et moi-même avons essayé de dresser le portrait de Nostradamus et de démêler les différentes interprétations de ses Centuries et du « Livre perdu », nonobstant les controverses qu’elles ont suscitées.

Né sous le nom de Michel de Nostredame le 14 décembre 1503 à Saint-Rémy-de-Provence et décédé le 2 juillet 1566 à Salon-de-Provence, Nostradamus était apothicaire et astrologue. Mis à part quelques éléments que nous connaissons avec exactitude, la vie de ce grand homme reste en majeure partie un mystère pour les historiens et elle a donné lieu à de nombreuses suppositions.

Mais venons-en à l’interprétation de ses Quatrains et plus particulièrement ceux qui sont censés annoncer l’Apocalypse du 21 décembre 2012. Nostradamus était clairvoyant. Il recevait des informations de façon médiumnique et les retranscrivait ensuite sous forme d’écrits (les Quatrains) ou de dessins (le Livre perdu). C’est son essence qui recevait ces informations et en aucun cas son mental.

Je suis médium et lorsque je reçois un message, qu’il soit auditif ou visuel, je le transmets de la même manière que je le reçois. Je n’essaie pas de l’analyser ou de le comprendre par le biais de mon mental. Il m’est arrivé, lorsqu’une information me paraissait complètement ahurissante, d’essayer de l’analyser et de la rendre plus rationnelle à mon sens mais, à chaque fois, cela m’a conduite à une mauvaise interprétation et ma prédiction s’en trouvait erronée.

Comment les exégètes qui ont étudié les prophéties de Nostradamus à l’aide de leur analyse mentale ont-ils pu avoir la certitude de publier la bonne interprétation des messages divins que Michel de Nostredame recevait ?

C’était impossible et ça l’est toujours. Seul Nostradamus lui-même, de par son essence divine (cette divinité inhérente à chaque être humain) pouvait en faire une interprétation.

Les polémiques autour des Centuries ont d’ailleurs été alimentées par Nostradamus en personne qui écrivait ses Quatrains en mélangeant le français moyen, le latin, le grec et le provençal, de véritables messages codés qui ont donné libre cours à l’imagination des exégètes.

De plus, si l’on étudie les différentes éditions des prophéties de Nostradamus, on ne peut que constater qu’elles sont toutes différentes (ou presque). Comment savoir quelle est celle qui est en conformité parfaite avec le texte original, perdu depuis lors ? J’estime que ces divergences entre les éditeurs prouvent, s’il en était besoin, que l’interprétation des Quatrains relève bien de la chimère. Etudions ces interprétations de plus près. Je me suis penchée plus précisément sur l’une d’entre elles.

Un nouvel ouvrage attribué à Nostradamus aurait été découvert à la bibliothèque nationale de Rome en 1994. Il serait rempli de dessins apocalyptiques et attribué au célèbre médecin-astrologue du XVIème siècle. Tout d’abord rien ne prouve à ce jour que les œuvres retrouvées appartiennent bien à Nostradamus, tout ceci n’est que supposition. Mais admettons que ce soit vrai.

En voici une première image du livre perdu de Nostradamus :

Premier dessin

Qu’évoque-t-elle pour vous ? Une fin du monde ? Non, n’est-ce pas ?

Eh bien c’est pourtant l’interprétation qu’en font certains historiens. Nostradamus, selon eux, prédit que la fin du monde sera provoquée par un alignement galactique qui interviendra le 21 décembre 2012. A cette date le soleil se trouvera en Lion. Pour certains c’est incontestable, lorsque le soleil sera en lion, l’apocalypse aura lieu !

Avant de tirer des conclusions aussi hâtives, rappelons-nous que Nostradamus était un passionné d’astrologie. Or, en astrologie, le signe du Lion rayonne. C’est un signe de feu, son maître est le soleil, centre de notre univers. Il n’y a donc rien d’étonnant dans ce dessin qui est sans doute, tout simplement, la représentation astrologique du signe du Lion.

Si l’on raisonne maintenant en termes d’astronomie, on découvre que l’alignement fatidique Lune-Terre-Soleil-centre de la Voie Lactée va véritablement se produire, mais on découvre également qu’il se produit tous les 21 décembre et non tous les 26000 ans.

Deuxième dessin du livre perdu de Nostradamus :

Deuxième dessin

Le livre que l’homme tient dans ses mains serait « le livre de la vie ». Comme vous pouvez le constater, les pages sont blanches. Que ce dessin ait été ou non l’œuvre de Nostradamus, il est caractéristique des messages que peut transmettre un clairvoyant, qui vous laisse toujours votre libre arbitre. Soit vous pouvez continuer à écrire sur le livre de la vie, soit c’est la fin.

Nostradamus avait ainsi prédit deux avenirs à son Roi :

Nostradamus nous donnerait donc, avec ce dessin, un avertissement. Il nous met en garde contre notre propre autodestruction, il nous somme d’empêcher les océans de continuer à monter, d’empêcher nos enfants de mourir de faim, d’empêcher les changements climatiques qui risquent de ravager la Terre. Car nous avons le choix entre nous détruire ou bien ouvrir la voie vers une nouvelle humanité. Le message qu’il nous donne est un message d’espoir en dépit des guerres, des famines et de l’holocauste nucléaire. Certaines civilisations n’ont pas su changer et ont totalement disparu de la surface de la Terre. Même leur souvenir a disparu. Nostradamus nous dit : Voyez ce qui est en train de se reproduire. Si vous ne faites pas les réformes nécessaires, vous serez le prochain Atlantis !

A l’aube de 2012 les problèmes du monde semblent se multiplier, nous sommes forcés de relever les plus grands défis de l’histoire de l’humanité. Si l’homme moderne ne modifie pas radicalement sa manière de penser et d’agir, les catastrophes les plus épouvantables le guettent, mais rien n’est perdu. Nous pouvons encore réagir. Dans le « livre de la vie » certains voient un symbole d’extinction et d’autres une lueur d’espoir. C’est à nous de choisir. L’œuvre de Nostradamus est l’œuvre d’un génie compatissant car il nous transmet un message pour sauver notre civilisation.

Alors aurons-nous le courage d’allier la sagesse de notre passé au savoir actuel pour qu’une science fondée sur la spiritualité nous conduise encore très longtemps ? J’entends par spiritualité non pas les religions car ce sont elles qui nous ont divisés. J’entends l’amour, l’union et la compassion qui sont en notre essence divine, au plus profond de notre Etre. Sachez enfin que Nostradamus croyait en notre capacité de renouveau. Il savait qu’il n’y aurait pas de fin du monde en 2012 car, selon les cycles d’Ibn Ezra et de bien avant, il entendait donner comme limite à ses prédictions l’an 3797.

Alors Changeons !

Que recherchez-vous ?

Posez vos questions aujourd'hui !

Voyance par sms - Ca marche !

Contact voyance c'est aussi:

La voyance selon Contact voyance !

Une voyance de qualit pour vous !

Ils soutiennent Contact voyance: Horoscope du jour